Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site traitant de spiritualité librement.

Site traitant de spiritualité librement.

Opinions et textes sur certains aspects de la spiritualité. Comme toute oeuvre de l'esprit, ce blog est un avis qui n'engage que celui qui le publie.


L'Esprit dans l'Alliance spirite

Publié par Cercle de lumiere sur 12 Décembre 2006, 14:08pm

Catégories : #Esprit


Extrait d'un avis de membre de l'Alliance spirite:



"La vérité est multiple comme les visages de Dieu" nous dit l'Esprit dans les écrits de Oune. Il n'est donc pas question dans ce petit article de prétendre à quelque vérité absolue quelle qu'elle soit.

 

Je jette sur le papier un avis sans autre ambition que de partager .

 

Bien entendu, si les écrits de Oune ne relèvent pas d'une filiation strictement spirite et que le mot spiritisme me parait, à moi croyant, bien éloigné de la demande de l'Esprit, il n'est pas de mot pour signaler l'exacte mystique dont il est question ici tant il n'est qu'un commencement et non une fin pour chacun de nous.

 

Le contenu des écrits de Oune est une quantité importante de manuscrits, dont tous ne sont pas encore publiés, reçus de l'Esprit par P.J.Oune en 1998. Le premier texte publié fut "Mémoire spirite". Puis vint le texte "O" et pour finir, " Entretien avec l'Esprit".

 

On peut dire, selon les membres les plus anciens de l'Alliance spirite, que s'achève ainsi une première trilogie qui est considérée comme "profane" pour les membres; Nous en reparlerons car c'est le sujet principal de cet article.

 

Suivant ces premières dictées de Oune, un texte mystique commençant un autre cycle est disponible. Nommé Absolion, il pose la première pierre d'une forme d'initiation qu'un développement sur Internet ne ferait que trahir. Vous trouverez à l'adresse  http://espritdalliance.org le moyen de vous le procurer... Après la lecture de ce court article j’espère J

 

Alors qu'Absolion, bien que composé de plusieurs récits,  semble relever d'un désir de gnose, d'une unité peu encore perceptible à l'initié. Il est donc préférable d’en rester à la première trilogie et de s’y tenir faute d’un savoir suffisant pour avoir une opinion sur la suite. L'Esprit, dans la première trilogie des écrits donc, semble vouloir aborder de nombreux sujets, non pour en lever le voile mais plutôt pour permettre au cherchant de poser les bases d'une réflexion.

 

Ainsi se succèdent conseils et légendes, vérités cachées et désir de transmettre une volonté de prendre "le chemin".

 

Pour l'Esprit, et si j'ai bien compris le sens de ses mots, le visible et l'invisible ne font qu'un.

 

Dans le visible, nous sentons que nous sommes incomplets, que quelque chose nous échappe.

L'Esprit nous propose alors de nous "purifier" des conditionnements de ce monde qui ne sont pas toujours des vérités mais plutôt des informations que l'on nous donne comme des vérités.

Il nous appelle donc à reprendre notre vie en main, non pour la mettre entre celle d'une religion, d'un gourou, de quelque néfaste personnage, mais dans les mains de Dieu.

 

Il nous invite à retrouver notre pureté avant de chercher, parfois dans la souffrance de celui qui est perdu, une autre voie de compréhension du monde dans ce que certains appellent "l'invisible" et qui ne semble pas l'être pour tous.

 

Le "cherchant", c'est ainsi que l'on pourrait nommé celui qui s'est débarrassé des dogmes, qui s'est purifié des illusions du paraître et des vanités de ce monde, va alors se trouver dans une forme de néant extrêmement déstabilisateur. En fait il ne fait que pousser une porte vers une autre connaissance, vers d’autres univers qui rendront sa perception plus vaste.

 

Lui qui vient du monde des certitudes simples, pour ne pas dire simplistes, se trouve désormais comprenant qu'il ne peut espérer assouvir sa soif par l'illusion du paraître, du pouvoir, par celle de la possession, ou par toute autre chose qui ne soit pas éternelle.

 

Hors, dans les premiers écrits, le cherchant se rend compte à quel point il est imparfait et combien il serait dangereux pour lui d'aborder un monde aussi vaste que celui de l'invisible sans avoir au préalable nettoyé sa pensée des imperfections dont il prend conscience qu'elles ne lui ont apporté que désillusions et douleurs.

 

Il apprend également qu'au premier stade de sa communication avec l'invisible, qui n'est pas encore une communion, il pourra éventuellement rencontrer des êtres invisibles aussi peu parfaits que lui et qu'il est donc important qu'il oeuvre dans son temple intérieur avant de prétendre communier avec le cosmos.

 

Ainsi les écrits mettent en avant tous les dangers que peut rencontrer celui qui s'intéresse à l'immensité de la création sans s'être préparé à cette rencontre.

Pour l'Esprit, celui qui entre dans les premières sphères doit être aussi nu que possible car s'il possède encore en son âme l'une des vanités du monde terrestre, les esprits sachant lire en lui pourront exploiter ces failles afin de s'amuser à ses dépends. Amusements qui ont conduit de nombreuses personnes aux portes de la folie.

 

L'Esprit nous dit qu'il est donc important de veiller à cela et qu'il n'est pas possible de se comporter dans l'invisible comme on le ferait parfois dans le visible; avec cette insouciance et ce consumérisme qui ne satisfont que ceux qui demandent peu.. car « cherchants » de peu.

 

Je dirai que pour ces derniers, la consultation de quelque voyante leur donnera bien assez de fausses vérités et qu'elles sauront suffire à leur pauvre espoir. Pardon de cette  phrase un peu dure mais il est toujours préférable de prévenir plutôt que de guérir.

 

Car l'Esprit nous explique combien l'invisible et le visible sont liés; combien le chemin est tout sauf un jeu, combien les implications sont multiples; nous proposant un partage et non un abîme.

 

Selon les écrits de l'Esprit, chaque homme, libéré des dogmes et autres chaînes, débarrassé des vanités humaines et des paraîtres de ceux qui ont " des problèmes de gens éternels", cet homme enfin libre, peut communier avec l'invisible.

 

Selon l'Esprit, la création est un et Un( Dieu) est en toute chose.

 

Il n'y a donc pas d'intermédiaire "autorisé" entre Dieu et l'homme mais seulement l'Esprit qui est, pour tenter une explication, celui qui organise le plan, réalise l'oeuvre globale, et donc prépare l'homme universel prêt à le recevoir.

 

Selon les écrits, chacun est en relation avec Dieu, la création et ses beautés, dès que l'homme comprend que c'est en envisageant la totalité des connaissances disponibles, par l'amour et la quête de vérité, qu'il peut avancer en cette vie dans son propre chemin créateur. Il n'y a donc pas d'église, pas de religion et pas de messie. Il n'y a que Dieu, l'Esprit et vous.

 Lorsque l'Esprit vous aura enseigné ce qui est du monde terrestre, de la sagesse, de l'éternité, de ce qu'il juge sage de vous apprendre, vous entrerez dans un autre monde.

 

C'est ici que vous commencerez le chemin vers ce que symboliquement les écrits appellent l'Absolion. Vous y découvrirez les cinq maisons et elles vous permettront la réflexion et la préparation, la méditation. Vouloir l'Absolion sans avoir commencé un travail sérieux et progressif ne peut permettre la compréhension de la gnose. Comme les chamans jadis, et bien que le chemin soit légèrement différent, il est question de véhiculer l’Esprit dans une autre réalité toute aussi réelle que notre incapacité d’aujourd’hui ne nous permet pas d’envisager ni la forme de celle-ci ni les moyens de la comprendre.

 

Quoiqu'il en soit, et souvent l'Esprit le mentionne, l'homme est responsable de ce qu'il fait ou ne fait pas. Restez donc libres afin de pouvoir toujours décider la direction que vous donnerez à l'esprit vivant qui est en vous. De vos choix dépend l'avenir dont vous ne savez encore jusqu'à quel point il est important pour toute la création.

 

Car l'Esprit ne fait pas de chacun une fourmi dans la fourmilière; pour lui tout homme est important. Il n'y a pas de culpabilité à avoir, pas d'offense faite à Dieu, aucune de ses croyances qui nous disent que si la vie sur terre est difficile c'est que tout cela est de notre faute, que nous payons une faute commise par nos ancêtres. Non, pour l'Esprit, il y a en chacun  un trésor à faire naître à la vie éternelle.

Il est difficile de résumer en un court article les subtilités d'un si long récit alors même que je ne peux vous parler que de ce qui est déjà publié; je vous invite donc à porter votre premier effort jusqu'à lire les premiers ouvrages.

 

Comme ils sont offerts à l'adresse cité en bas de cette page, je vous invite à consulter ces messages dont on peut lire quelques feuilles au moins avant de juger ou de méditer.

 

Je vous souhaite un chemin paisible en cette lecture, dans la liberté d'un Dieu créateur, dans l'amour d'un peuple "différent" perdu loin de chez lui: Nous tous !

 

Alors que le paragraphe précédent insistait sur la relation individuelle que l'homme entretient avec le créateur; cette relation de proximité qui nous montre combien les dogmes formatés nous ont privé des si belles vérités qui n'appartiennent qu'à l'Eternel, il peut paraître étonnant de trouver un autre paragraphe traitant maintenant de l'acte de construire ensemble et qui fait tout de suite penser à ces religions dont le seul but est de divulguer leur message prosélyte de gré ou de force.

 

Là n'est pas du tout mon propos, qui s'appuie sur le message de l'Esprit, et dont je vais tenter d'en expliquer les grandes lignes du raisonnement.

 

Selon ce que je comprends des écrits, il est d'abord question de construire un temple en chacun de nous et de faire naître les forces éternelles qui s'y trouvent.

Puis, quand s'est réalisé en l'homme sa transformation, il est alors l'heure pour lui de rejoindre ses soeurs et frères.

Le travail sera alors bien différent, mais jamais il ne doit aboutir sur quelque chose de sectaire, de fermé, et si le mot "ésotérisme" fait souvent penser à quelque chose de caché (et donc de louche) c'est d'abord parce que le terme n'est pas compris.

Une religion est exotérique, elle désire toucher tout le monde, convertir, donner un savoir simplifié aux masses. Pourtant, ces mêmes religions ont elles aussi en leur propre sein des courants ésotériques qui ont une toute autre manière d'oeuvrer.

Les écrits nous parlent d'un égrégore, d'un travail collectif pour les soeurs et frères à destination du monde et des hommes.

Je vous laisse découvrir tout cela dans vos groupes car je ne suis pas encore en mesure d'en expliquer d'avantage sans risquer de me tromper.

Pour conclure, et parce qu'il est difficile de mettre des mots sur quelque chose d'aussi complexe, je proposerai que ceux qui sentent en eux que le message de l'Esprit les touche, rejoignent  pour commencer une adresse de l'Alliance et qu'ils en parlent librement. Car le net est une chose bien pratique: On peut dialoguer avec des personnes du monde entier !

Bien fraternellement

 

SOURCE: http://spiritisme.ifrance.com

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents