Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site traitant de spiritualité librement.

Site traitant de spiritualité librement.

Opinions et textes sur certains aspects de la spiritualité. Comme toute oeuvre de l'esprit, ce blog est un avis qui n'engage que celui qui le publie.


PJOune

Publié par newspirit sur 19 Septembre 2006, 03:39am

Catégories : #Esprit

Source: newspirit


Le travail présent va tenter de parler de la notion d'esprit dans les dictées spirites de Oune.

Nous voyons souvent que la notion "d'esprit" et celle "des esprits" n'est pas très claire pour les membres de notre communauté et je voudrai par ce travail essayer d'apporter ma modeste pierre à l'édifice commun.

Si je consulte les écrits je constate qu'une évolution lente et progressive transforme ce qui était fin 97/ début 1998 "les esprits" en une communication sensible avec "l'Esprit" en cette fin de la même année correspondant à la fin des écrits de Oune.

Il est alors pensable avec raison que le médium ai d'abord écrit en recevant de certains esprits éclairés puis, devenant lui même proche de sa propre histoire éternelle , s'est retrouvé alors en communication avec l'Esprit qui les commande tous (Ou au moins un esprit suffisamment proche de lui  pour que plus aucun autre ne puisse se manifester).

 Nous sentons également dans la teneur des écrits que le début du travail est avant tout dirigé vers les cherchants voulant s'améliorer et travailler sur eux mêmes, alors que les dernières dictées publiées à ce jour se basent sur une étude plus gnostique et dont l'énigme générale n'est pas encore résolue.

Nous passons donc d'un travail dicté par les esprits au plus grand nombre à un enseignement dicté par un esprit à un ensemble beaucoup plus modestes d'initiés. Il est évident que beaucoup commencent leur quête mais faute de résultats immédiats et devant un conditionnement qui leur fait chercher le spirituel comme l'on consomme des biens de consommations, beaucoup viennent donc par curiosité et ne cherchent pas plus loin ce qui leur parait soit inaccessible pour un bénéfice qui ne peut être immédiat et donc ne méritant pas l'effort nécessaire, soit trop complexe pour leur curiosité que n'en demandait pas tant et cherchait une réponse plus accessible.  Les cherchants sincères eux pérénisent leur efforts sur plusieurs incarnations et ne collectent donc que des enseignements qu'ils savent éternels sans en saisir toute  l'importance qu'ils sentent nécessaire mais également hors de leur portée pour le moment.

Nous sommes donc en face d'êtres différents et de niveaux différents qu'il sera plus juste d'assoir aux cotés des forces immenses de l'univers que du coté de l'homme en construction qui n'est encore qu'un  enfant dans l'immensité des galaxies et des formes de vies.

Il est donc probable que Oune fit une rencontre dont on ne sait encore de quelle nature elle fut.

Il est aussi probable que devant l'importance de ce secret inviolable, il du codifier certains propos et même ne pas les mettre tous à la portée des internautes afin de ne pas perturber ceux d'entre eux qui étaient soit trop jeunes , soit non préparés à ces écrits.

Il ne m'appartient pas de donner des conclusions mais il m'appartient de poser cette question : Quelle rencontre fit Oune dans l'autre monde et qui changea tant la nature même de ce qu'il écrivit dans les derniers mois de sa vie? Quelle était cette source qui faisait qu'on le voit aujourd'hui comme un homme honnête ou comme le diable pourfendeur de la religion et des dogmes ? Quelle est cette foi qui dépasse les inventions humaines et fait de chacun un être exceptionnel dans la création ? Qu'est ce que ce message qui nous dit que nous sommes tous des dieux et qu'aucun n'est plus le fils de Dieu qu'un autre et que dans le grand royaume, nous sommes tous frères et soeurs sans qu'aucun ne soit le père en dehors du grand architecte lui même? Pourquoi était il si proche de l'espoir alors qu'on sait que dans ce monde rien n'est aussi puissant qu'il ne nous faille un jour renoncer sans avoir trouvé; sans avoir compris? Pourquoi nous vouloir libre alors que nous ne comprenons pas cette notion de liberté qu'il nous transmet? Qu'est ce que cette énigme qui nous hante et fait que nous hésitons tant à nous aventurer dans l'ignorance de notre savoir débarassée des croyances humaines pour nous en remettre aux forces éternelles qui se manifestent depuis toujours et rappellent le message de la foi sans que nous puissions en déterminer les fondements exacts?

Il est évident que la nature de l'esprit est en question et le pourquoi de cette énigme aussi troublant que ne le sont certains passages des dictées. Il est alors tout à fait possible d'oublier Oune et d'en rester à cette étonnante constatation : Il y a un étage que je ne parviens pas à franchir et je dois donc de nouveau travailler pour que Dieu me permette d'avancer dans l'escalier aux multiples paliers de la montagne éternelle.

Je laisse donc l'Esprit et les esprits venir apporter au moulin de mon ignorance un peu d'eau et de paix.

Bien fraternellement,

STGM

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents